blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

ebook

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

présentation d'ebooks : roman policier - thriller - suspense - fantastique

présentation d'ebooks : roman policier - thriller - suspense - fantastique

Blog dans la catégorie :
Littérature

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

ebook

tous les romans de JPSM

Le 26/05/2008

Jean pierre SMAGGHE – MENEZ

 

Biographie

 

Suspense – thriller - histoire :

 

« L’enfant que la mort aimait » - Publibook 2002

« Et tu connaîtras enfin la vérité » - ACF 2003

« Le fruit de la vengeance » - Simple Edition 2007

« Au-delà des apparences » - Simple Edition 2007

« Au-delà des apparences » - Editions Nicolion 2008

« Avant que la mort de nouveau ne m’emporte » - Simple Edition 2008

« Le sang qui coule dans tes veines » - Simple Edition 2008

«  L’ex-flic et l’abbé » tome 1 - Simple Edition 2008

« Des histoires de waskenhal » -  Simple Edition 2008

 

 

Ecrivain depuis 2007

Création d’une Bouquinerie en ligne - 2005

Chargé de Mission « Nouvelle Citoyenneté » - Mairie de Wasquehal - de 2003 à 2005.

Formateur : carrières sociales animation pour l'université de Lille III en 1999 et 2000.

Coordinateur de la « Politique de lutte contre l'exclusion sociale» de 1995 à 2003. Mairie de Wasquehal.

Photographe et correspondant de presse de 1988 à 1995. Service Communication de la Mairie de Wasquehal. Quotidien Nord-Éclair, édition de Roubaix.

 

 

Licence : Philosophie - 2006 - Université de Rennes I

Licence : Sciences de l'Éducation - 2002 - Université de Lille I (titulaire).

 

 

- 41 ans (21 mai 1967).

- Conseiller Départemental, membre de la Commission Exécutive (communication) CFDT en 1994

- Régisseur Logistique pour les CEMEA : festival d'Avignon en juillet 2002 et animation de module de formation - 2003.

- Création d'un mouvement associatif lié à la formation professionnelle.

- Membre du comité de lecture des Éditions Nouveaux Auteurs.

 

 


 

 

Parus aux éditions Simple Edition

www.simpleedition.com

 

 

 

L’ex-flic et l’abbé

Tome 1

 

Avril 2008

 

 

Résumé :

 


David Casé Caricaburu enquête sur une série de disparitions inexpliquées jusqu’au jour où sa sœur Lydie est, elle aussi, enlevée et sauvagement assassinée. Le flic de la Crim découvre alors que le tueur en série n’est autre que son coéquipier, Marc Lestrange. Il l’abat et se retrouve mis en examen pour homicide. Il est abordé quelques jours plus tard devant la tombe de sa sœur par un étrange personnage, membre d’une mystérieuse organisation liée au Vatican. L’Abbé persuade David Casé Caricaburu de travailler pour lui. L’ex-flic enquête alors sur une affaire de combustion humaine spontanée…


 

 

Jean-Pierre Smagghe-Menez est le roi de l’intrigue sur fond de faits étranges, mais bien réels. Vous connaissez forcément un ou deux de ses romans qui circulent sur le web et qui sont fort commentés, en bien.

Cette fois nous éditons la première histoire de ce qui devrait devenir une série noire, « L’ex-flic et l’abbé » tome 1.

 

Simple Edition


Article de presse : LA VOIX DU NORD samedi 10 mai 2008

 

Jean-Pierre Smagghe a choisi

l'Internet comme support de ses romans

 

A 41 ans le Jeumontois Jean-­Pierre Smagghe publie son huitième roman. Sur inter­net. Écologique et économi­que, le E-book se développe timidement en France.

Costume noir, cheveux longs, re­gard plutôt ténébreux. Jean­ Pierre Smagghe a un petit côté rockeur qui tranche radicale­ment avec la douceur de sa voix. L'homme est calme et solitaire. Mais, dans l'intimité de ses livres, il se révèle intriguant et vision­naire.

 

Écrivain depuis 2002, ce papa de deux garçons a fait dès le début le choix de publier ses romans sur l'Internet, via la maison d'édi­tion canadienne Simple Édition.

 

« Il est difficile de se faire publier, surtout quand on débute. Sur l'In­ternet, c'est plus faci1e ». Pratique donc. Mais peut-être un peu dé­routant pour le lecteur. Le « E-book », comme on l'appelle, est la version informatique d'un livre. On le lit sur un ordinateur ou un iPod (le baladeur numérique commercialisé par Apple). Une connexion Internet suffit pour télécharger l’œuvre en toute léga­lité, moyennant une dizaine d'eu­ros.

 

Écologique

 

Une révolution pour le Jeumontois. Ecologique d'abord puisque pas de livres à imprimer, donc pas de papier gaspillé, ni d'arbres coupés, ni d'encre utilisée et ni d'essence noyée pour transporter les livres.

 

Économique et techni­que ensuite car « on peut se bala­der partout avec (c'est plus vrai avec l'iPod), « c'est formidable. Ça prend peu de place et pour peu qu'on dépasse l'aspect technique, on a l'impression de lire un vrai li­vre ». Pour autant, Jean-Pierre Smagghe reconnaît que le E-book est un pari risqué. Car méconnu et peu populaire. «Il faut avoir un ordinateur. On a beau dire, tout le monde n'en possède pas chez lui »  Alors, par sagesse, Jean-Pierre Smagghe envisage de revenir à l’édition papier « Pour toucher plus de monde parce que le but, c'est d'écrire certes, mais surtout c’est d'être lu ». Mais le Jeumontois est convaincu que l'Ebook est l’avenir du livre. Il es­père bien voir décoller les ventes dans trois ou cinq ans.

 

Les gens sont-ils prêts à troquer le papier pour un écran ? Jean­-Pierre Smagghe est convaincu. « Rien n'est insurmontable, il suf­fit de s'approprier l'objet. Après, toutes les peurs tombent ».

 

Cet écrivain dans l'âme, depuis tout petit déjà, évolue entre l'étrange et le fantastique. En partant toujours d'un fond scientifi­que. Un peu comme Jules Verne en son temps, « Mon ambition? Que dans dix ans, on se dise : ah, ce JPS, il avait vu juste ».

 

Dans son nouveau roman, L'ex-f1ic et l'abbé, l'écrivain explore ainsi le phénomène de la combustion hu­maine spontanée sous fond d'enquête policière.

 

Celui qui se projette toujours dans l'avenir envisage déjà la suite du dernier opus. Douze to­mes devraient suivre. Pas de pani­que, JPS écrit vite, trois heures le matin, quatre l'après-midi. A ce rythme on pourra rapidement lire la suite des aventures de l'ex­-flic. Sur Internet bien sur !

 

EMMANUELLE BOBINEAU

 


Au-delà des apparences

 

Editions NICOLION

30 avril 2008

 

policier

 

Après son accident de moto, Émile Tiembpont, bouquiniste dans le Vieux Lille,
semble s'abîmer dans des monologues intérieurs interminables, jusqu'au jour où
un inconnu entre dans sa boutique de livres anciens.
Dans la nuit, l'homme est retrouvé gisant sur le plancher de son appartement.

Un lieutenant de police soupçonne le bouquiniste d'être lié à la mort de
l'inconnu, survenue dans d'étranges conditions.
C'est alors que la petite amie de la victime révèle au bouquiniste qu'il n'est
pas celui qu'il croit être.

Lors, la vie d'Émile bascule dans un thriller fantastique. Heureusement,
Caroline, son ex-maîtresse, lui apporte son aide.
Traqué par la police, il s'enfuit en Bretagne avec Caroline, non sans avoir
dérobé auparavant le journal d'un ancien policier, contenant de troublantes
révélations.

C'est sur l'île de Gavrinis, là où l'assassin lui propose une rencontre,
qu'Émile découvre alors l'impossible vérité.

 

 


 

Des histoires de Waskenhal

Simple Edition - Avril 2008

 

 

 

 

Résumé :

 

« Des histoires de Waskenhal », puise ses sources dans un ouvrage écrit Par Emile VIGNOBLE :

 

« Le Ferrain au fil du temps, une histoire de Wasquehal ».

 

L'auteur nous fait découvrir, au travers des événements historiques, la vie de la commune de 1096 à nos jours. Ce livre constitue un ouvrage de référence pour tous ceux qui se passionnent pour l'histoire du Nord.

 

« Des histoires de Waskenhal »  est une version romancée d'événements qui ont jalonné l'histoire de la commune de Wasquehal à travers les siècles.

 


 

 

 

Le sang qui coule dans tes veines

 

Publié aux éditions Simple Edition - 2008

 

Résumé :


On ne présente plus Jean-Pierre Smagghe-Menez, car ses nombreux lecteurs attendent maintenant chaque nouveau livre avec impatience. Heureusement pour nous, il écrit vite, et bien.

 

Dans ce quatrième roman, l'enquête se déroule au présent : dans un monde féminin composé de Top Models, bi ou homosexuelles, et au passé : dans de magnifiques « flash-back » de la préhistoire de l'humanité, après la chute d'un astéroïde.

 

Le suspense est à couper… au rasoir. L'auteur construit toujours ses livres à partir de faits scientifiques prouvés et de recherches approfondies. Je situe ses textes dans la même catégorie que le Da Vinci Code, et son oeuvre à l'égal de celui-ci.

 

Un ebook débordant d'action et de retournements de situation, impossible à quitter avant la dernière ligne. Jean-Pierre Smagghe-Menez est un grand auteur, surprenant, bouleversant, toujours intelligent. Un maître du suspense.

 

www.simpleedition.com


 


 

 

Avant que la mort, de nouveau, ne m’emporte…

 

 

Publié aux éditions Simple Edition – 2008

 

Résumé :


Quel est donc ce secret qui condamne à mort tous ceux qui s’en approchent ? Pierre D’Armor a perdu Florence, son amie d’enfance, assassinée avec sa famille dans le sud de la France. Anne Marie, sa jeune compagne, est retrouvée égorgée dans un entrepôt désaffecté. Les enquêtes finissent en cul-de-sac, les éléments disparaissent des dossiers, quelle organisation se cache derrière ces agissements ?

 

La solution se cache peut-être dans le surprenant labyrinthe caché sous le Château de Brotonne qu’est venu explorer, au péril de sa vie, notre héros. Aidé dans ses recherches par une énigmatique et attirante Rachel, ainsi que par un lieutenant de police qui n’a pas froid aux yeux, Pierre D’Armor ira de surprise en surprise dans ce roman au suspense haletant.

Dernier livre de l’œuvre de Jean-Pierre Smagghe Menez, ce roman, une fois encore, ne laissera personne indifférent.

 

www.simpleedition.com


 


Au-delà des apparences

 

 

Thriller

Publié aux éditions Simple Edition – 2007

 

 

Résumé :

 


Après son accident de moto, Émile Tiembpont, bouquiniste dans le Vieux Lille, semble s'abîmer dans des monologues intérieurs interminables, jusqu'au jour où un inconnu entre dans sa boutique de livres anciens.


Dans la nuit, l'homme est retrouvé gisant sur le plancher de son appartement. Un lieutenant de police soupçonne le bouquiniste d'être lié à la mort de l'inconnu, survenue dans d'étranges conditions.


C'est alors que la petite amie de la victime révèle au bouquiniste qu'il n'est pas celui qu'il croit être. Lors, la vie d'Émile bascule dans un thriller fantastique. Heureusement,  Caroline, son ex-maîtresse, lui apporte son aide.


Traqué par la police, il s'enfuit en Bretagne avec Caroline, non sans avoir dérobé auparavant le journal d'un ancien policier contenant de troublantes révélations.

C'est sur l'île de Gavrinis, là où l'assassin lui propose une rencontre, qu'Émile découvre alors l'impossible vérité.


 

 

Un roman débordant d’action et de retournements de situation, impossible à quitter avant la dernière phrase, et là, quelle surprise !

Jean-Pierre Smagghe-Menez est un grand auteur, surprenant, bouleversant, toujours intelligent. Frissons garantis.

 

www.simpleedition.com


 


 

Le fruit de la vengeance

 

 

Suspense : aux éditions Simple Edition – 2007

 

Résumé :


Amandine est une jeune femme simple, bonne secrétaire le jour et bonne épouse le soir, rien ne la destine à l’aventure et pourtant. Le jour où elle décide de suivre ses ‘amis’ anthropologues par défi, sa vie basculera dans l’horreur.

 

Quel est le pouvoir terrible de ces statuettes en formes d’anges venues d’un autre temps ? Est-ce que toutes les démarches de ces scientifiques ont pour seul but la recherche du voyage dans le temps ? Quelle est cette ombre noire sans visage qui suit notre héroïne ?

Jean-Pierre Smagghe-Menez nous surprend encore une fois dans un suspense à couper le souffle. Premier livre de la saga qui fait nous demander : « Est-ce que le 35 rue Sainte-Catherine est un endroit maudit… ».

 

Comme dans tous les grands romans qui nous tiennent jusqu’à la dernière ligne, on a envie d’y aller enquêter soi-même.

 

www.simpleedition.com


 

 


 

Articles de presse

 

 

Journal

La Sambre

28 mars 2008

 

Jean-Pierre Smagghe A la conquête du web

 

L’écrivain publie son deuxième roman, entièrement écrit à Jeumont :

« L'ex-flic et l’abbé. »

 

 


Personnage attachant et complexe, Jean Pierre Smagghe, 41 ans, s'apprête â publier son cinquième roman sur le Net. « Il devrait paraître dans les prochains jours. Le livre est à la relecture, chez mon éditeur habituel, Simple Edition... »

L'auteur a la réputation d'écrire vite et bien, ce qui lui a valu une certaine renommée sur le web. Loin d'être usurpée d'ailleurs, si l'on s'en tient aux commentaires élogieux de ses quelques lecteurs. Le Net, moyen. de communication moderne par excellence lui a permis de toucher Un très large public

 

Comme dans tous ses ro­mans précédents, cette his­toire, mêle présent et passé, mélange les genres et les époques. Dans un style direct et épuré, mais non dénué de charme, assez proche finale­ment du cadre strict du polar, Jean-Pierre Smagghe raconte le parcours  « d'un flic de la Crim basé à Paris. Il est confronté à des disparitions mystérieuses. Son coéquipier en est l'auteur. Il décide de l'abattre. Mis en examen, il fait la ren­contre d'un intermédiaire des plus mystérieux, qui a des ac­cointances avec le Vatican : l'Ab­bé. »  Nous tairons la suite, mais elle déborde d'action et de re­bondissements avec un vrai sens du suspense et de la nar­ration.

 

Lentement mais sûrement, Jean pierre Smagghe trace donc sa route d'auteur.

Lillois de naissance, breton d'adop­tion « j'y ai vécu et c'est la ter­re de mes ancêtres ». Il habite Jeumont depuis plus d'un an. Une ville frontière, apte à fai­re travailler l'imaginaire dont il salue le nouveau mai­re, « une chance pour la ville ».

 

Photographe, puis écrivain.

 

Si loin qu'il s'en Souvienne, il a toujours été attiré par l'écri­ture. Enfant, il écrivait des poèmes, puis la photographie s'imposera à lui. Il y exprime sa vision du inonde : « j'ai tou­jours eu un rapport à la case gra­phique assez important. J’ai été photographe et correspondant de presse car je voulais d'abord dire  avec des photos, écrire avec des images. »

 

En 1999, il profite d'un passage difficile sur le plan personnel et professionnel pour se plonger dans l’écriture, même s'il se défend d'avoir entamé alors une quelconque thérapie. « Je me suis échappé dans un autre univers ; J'ai était libre de mon temps et cela a représenté pour moi, un idéal de vie ».

Officieusement, Smag­ghe qui a toujours gardé un pied dans le monde du travail, titulaire d'un DUT carrières sociales, il fut un temps, coordinateur à la mairie de Was­quehal, il en est aujourd’hui à sa huitième publication. En 2003, Il a expérimenté les difficultés d'être publié à compte d'auteur, lui qui ne connaissait quasiment rien aux arcanes du monde de l'édition : « J’ai perdu dé l'argent et je me suis rendu compte que le travail d'éditeur était un vrai ­ boulot, à part entière, et qu'il fallait s'investir »

 

Aujourd'hui, et après bien des années difficiles, l'hori­zon semble s'éclaircir pour cette âme tourmentée qui ne rêvé que de mystères et de lointains voyages. L'éditeur parisien Albin Michel, toujours en quête de nouveaux talents, garde un oeil sur lui, et le web lui permet d'envisa­ger le plus sereinement pos­sible son avenir. Car son rêve reste modeste. A terme il souhaite vivre de son labeur quotidien : l’écriture.

 

Le web, une solution d’avenir ?

 

Les oeuvres de Jean Pierre Smagghe sont disponibles sur www.simpleedition.com. Le téléchargement, qui est payant, permet de rétribuer l’auteur l'auteur, tout en évitant de dépenser des tonnes de papiers pour la fabrication d'un livre. « C'est une solution d'ave­nir pour peu que le lecteur ebook puisse se populariser. C'est beau­coup moins cher que la version papier. Avec 300  €, on peut se constituer une très belle biblio­thèque. On évite de couper des arbres, à l'heure du réchauffe­ment climatique c’est impor­tant. Eton ne pollue pas les rivières puisqu'il n'y a ni encre, ni papeterie. »

Une solution dans l'air du temps. Simple, pratique et écologique ! Encore fallait-il y penser!

 

 

 

Christophe Belhomme


 


Articles de presse

NORD EClAIR. VENDREDI 4 AVRIL 2008

 

 

Il réécrit l'histoire de la ville

 

 

Jean-Pierre Smagghe publie un e-book sur l'histoire de Wasquehal. Baptisé « Des histoires de Waskenhal, ce livre virtuel a pris le parti de romancer des faits réels.

 

Une nuit, dans l'auberge du village de Wasken­hal. Un étranger pousse la porte, C'est un conteur et il dit connaître l'origine du nom de Waskenhal. Ainsi com­mence la première des Histoires de Waskenhal. Ce livre qui re­monte jusqu'au XI siècle, on le doit à Jean-Pierre Smagghe, Aujourd'hui installé à Jeumont,  près de Maubeuge. Il a grandi à Wasquehal et a décroché ses premiers jobs en mairie de Was­quehal. D’abord photographe, puis chargé de mission, c’est vers 2000 qu’il se pique pour l’écriture – il a également été correspondant local pour Nord Eclair.

Du burlesque

Ses premiers romans, tous édi­tés sous la forme d'e-book - c'est-à-dire des livres virtuels sur Internet -, sont des thrillers. Ses nouvelles tirées de l'histoire locale sont très différentes. II les a écrites au coup par coup, alors qu'il travaillait en mairie, en se basant sur les recherches d'Émile Vignoble, historien lo­cal et père du maire. « Déjà, j'avais cette idée d'écrire et de publier », raconte Jean-Pierre Smagghe. « J'avais laissé ces his­toires dans un coin ». Et on n'est plus dans un univers noir et glaçant : « J'ai voulu écrire quelque chose d'amusant, de presque burlesque, mettre en scène des personnages, les voir dans certains tourments qui, aujourd'hui, nous font rire.

 

Un projet de héros récurrent.

 

L'histoire romancée de Wasque­hal paraît cette semaine chez Simple Édition, sous forme d'e­book - le livre est téléchargea­ble sur www.simpleedition.com au format PDF. Jean-Pierre Smagghe planche déjà sur de nouveaux thrillers, II veut créer un héros récurrent confronté à des énigmes sur fond d' ésoté­risme, où la rationalité aurait cependant le dernier mot. « Je consacre l'essentiel de mon temps à l'écriture », confie ce nouveau Dan Brown qui mise beaucoup sur le développement du livre virtuel.

 

YOUENN MARTIN

youenn,martin@nordeclair.fr

 


 

Articles de presse

 

« Et tu connaîtras enfin la vérité »

 

Paru dans l'Observateur du Douaisis

« Au fil des pages » 19 juin 2003

par Mr SCHOEN

 

" Et si toute notre vie n’était que l’expiation des actes que nous avons commis il y a... très longtemps? " Ainsi, Jean-­Pierre Smagghe résume l'intrigue de son nouveau roman d'aventure. Avec son héroïne Amandine, l'auteur lillois s'est lancé, lui aussi dans une sacrée aventure: celle de l'auto édition. 500 exemplaires, pas un de plus: Et le pro­jet un jour de vivre de sa passion. Dans son roman noir, il est question de vengeance de manipulations, de voya­ges et de réincarnation. «Mais ce n’est pas un roman pour les initiés " se défend Jean-Pierre. A travers ce deuxième roman, l'auteur nous plonge dans l'univers des mythes engloutis. Le scénario est ténu, le style épuré, l'intrigue Sans manichéisme, les portraits particulièrement soi­gnés. Au fil des pages, les lecteurs se prendront au jeu de l'aventure. De la Bretagne au cercle arctique, en passant par le Canada, le dépaysement est garanti.

 

 

 

Paru dans Nord Eclair 22 juin 2003

 

Edition Nationale

par Bernard KRIEGER

 

 

Pas facile de se faire éditer

 

Pas facile de se faire éditer lorsqu’on est un inconnu. Et pourtant Jean-Pierre Smagghe, 36 ans, Lillois depuis peu – qui travaille en mairie de Wasquehal comme animateur, aspire à mener une vie d’écrivain. « Afin », explique-t-il avec conviction, « de partager un plaisir, dialoguer, créer un lien social entre moi et les autres… ». Il ne cache pas non plus que c’est l’écriture et l’insistance de proches le poussant dans cette direction qui lui ont permis de sortir d’une passe très difficile. En l’écoutant, on devine très vite chez lui un jeune homme tourmenté, s’interrogeant sans cesse sur tout, sachant marquer de longues pauses silencieuses pour exprimer ce qu’il veut dire. « L’écriture, je n’en fais pas pour autant une thérapie. Simplement un idéal de vie » confie-t-il.

Ecrie, c’est bien. Etre lu c’est mieux. Il y a un an, Jean-Pierre Smagghe avait tenté de diffuser un premier livre « L’enfant que la mort aimait », en tentant la formule à comptes d’auteur, une expérience pleine de pièges qu’il ne conseille pas car le tirage, à la commande, avait été au final, confidentiel.

Dans ce roman, il avait mis beaucoup de lui-même faisant accomplir à son héros l’étrange voyage entre le réel et un autre monde. En y mêlant, dans un style simple et descriptif, stimulant l’imagination du lecteur façon polar, passion amoureuse, aventure, château en ruines, cité souterraine, mystère, énigme. Un an plus tard (et depuis la mi-juin), il auto édite un deuxième roman tiré, pour l’instant, à 500 exemplaires : « Et tu connaîtras enfin la vérité ». « Je pends un risque financier », confie-t-il. « Mais c’est le seul moyen rapide de parvenir à mes fins, c’est à dire de toucher le public. Et puis tout faire soi-même, de A jusqu’à Z ou presque, c’est une expérience vraiment très enrichissante… »

C’est avec le soutien de sa compagne Anne-Catherine et de quelques personnes choisies, qu’il a entamé cette deuxième aventure littéraire. « Le fond et la forme ont été longuement débattu », confie-t-il.

 

Lille comme lieu de départ

 

Le résultat est assez étonnant. Et même prometteur pour un jeune auteur qui aborde des sujets passionnants mais complexes. Il y mêle la ville de Lille, qu’il connaît bien, une intrigue amoureuse, une enquête policière, dans une histoire qui s’accélère soudain vers d’autres lieux, lointains et mystérieux, découverts par des archéologues, traduisant l’attirance de ce jeune auteur pour les phénomènes étranges, les énigmes historiques ou scientifiques, les mythes, les mystères entourant l’histoire celtique et médiévale, les secrets de l’esprit humain et de la destinée, l’importance de l’intuition..

Dans ce livre la fiction traduit l’envie de percer les secrets de ce qui anime les êtres en profondeur… »J’ai toujours été rebelle à l’autorité, aux règles, d’où qu’elles viennent, et je n’accepte rien, sans avoir eu explications, justifications. J’ai soif de comprendre, de donner du sens. J’ai parfois une fâcheuse tendance à pousser les gens dans leurs retranchements, à tout décortiquer. L’écriture c’est ma voie, ma façon d’explorer. » Un troisième livre est d’ailleurs déjà en chantier.

 

 

B. KRIEGER

 


 

Premier roman - publié à comptes d’auteur en juin 2002 - (livre épuisé)

 

 

L'ENFANT QUE LA MORT AIMAIT

© Jean-Pierre SMAGGHE

 

 

« ce roman aux multiples rebondissements mêle habilement les ressorts du récit à suspense à la passion amoureuse.

Au-delà, l’auteur nous emmène dans les abysses de la conscience pour une étrange exploration de l’humanité… »

 

Avis de l’éditeur : Publibook

 

 

 

 

 

 

 

Articles de presse au sujet de « l’enfant que la mort aimait »

 

Paru dans Nord Eclair en juin 2002

par Bernard KRIEGER

 

 

 

 « Il écrit pour… être lu »

 

Le parcours de Jean-Pierre Smagghe a été sou­vent cahoteux, jalonné de rebellions, de remises en question... Ce Wasquehalien de 35 ans estime avoir trouvé sa voie dans l'écriture. Il n'y cher­che pas une thérapie mais une reconnaissance so­ciale et l'expression d'un idéal de vie.

Son premier ouvrage « l'Enfant que la mort aimait» est paru le mois dernier chez « Publi­book". A la fois en livre et sur Internet (les premières pa­ges sont consultables). Il n’est pas autobiographique, mais bien sur Jean-Pierre Smagghe y a mis beaucoup de lui-même. Le personnage principal s'appelle Pierre. Il est écrivain et porte le deuil  récent de sa compagne. « Il est ordinaire, ni beau, ni célèbre. », précis­e -t-il.

Pierre va vivre un étrange voyage, entre le réel et un autre monde. Un voyage qui l’amènera à enquêter sur la mort d'une femme ; en 1590. Ce premier roman, mêle passion amoureuse, aventure, château en ruine, cité souterraine, mystère, énigme…Dès les premières pages, on découvre un style simple, descriptif, appliqué, qui sollicite l’imagination du lecteur. L’auteur n’a, il est vrai, qu’un but : qu’on lui emboîte le pas.

 

 

Centres d’intérêts multiples

 

Jean-Pierre Smagghe ne cache pas son attirance pour l’histoire (en particulier l’époque médiévale), les phénomènes étranges, les interrogations à la fois philosophiques et scientifiques sur le temps la vérité, la religion. Il affectionne aussi la littérature celtique ou la psychanalyse…

Ce roman d’aventure, il confie l’avoir écrit, de façon étalée. En un an et demi. Il reconnaît que la recherche du style juste, de la bonne mise en mots, lui ont donné du fil à retordre.

Pourquoi écrire, «J’y cherche une reconnaissance sociale. Pas une thérapie ». Je veux écrire pour être lu, pour entamer le dialogue. C’est une invitation à découvrir l’autre…J’entends aussi exprimer mon idéal de vie, ma passion pour l’observation. »

 

Donner du sens

 

Jean-Pierre Smagghe aime bien parler et n’hésite pas à se reprendre pour trouver les bons mots. On le sent tourmenté, en recherche même s’il estime avoir aujourd’hui trouvé sa voie. Quand il se raconte, il évoque un parcours cahoteux, un affect malmené et instable, des deuils. S’il s’habille  de noir de la tête au pied, ce n’est pas par coquetterie. « J’ai commencé à la mort de mon grand-père. Maintenant m’habiller en deuil c’est une habitude. »

Quand on lui demande à quoi il se destinait lorsqu’il était enfant, il répond simplement comme une évidence : « Je ne me destinais à rien ». Il avoue qu’il a toujours été  rebelle à l’autorité, aux règles, d’où qu’elles viennent. « Je n’accepte rien sans justification, sans explication. J’ai toujours besoin de comprendre, de donner du sens . Ca me joue souvent de sales tours car sans m’en rendre compte, je pousse les autres dans leurs retranchements, je les piège dans leurs contradictions.. ».

Son premier contact avec l’écrit a été « privé », personnel : poèmes, courriers, une expression de ses dégoûts, rejets, peurs infantiles, recherches de la vérité…Son parcours scolaire, marqué par de nombreuses absences s’en est ressenti ». J’étais un élève moyen, indiscipliné, distrait… ». A vrai dire. C’est, plus tard, dans les petits boulots et à l’Université, via l’éducation permanente qu’il a trouvé du sens à l’étude, au travail. C’est là qu’il a cherché ce dont il avait besoin. Beau rattrapage : il a décroché un D.U.T. carrières sociales en 1998 ainsi qu’un Diplôme d’Etat aux Fonctions d’Animation et prépare en ce moment une Licence en sciences de l’éducation.

 

Créer du lien

 

Etape qui a compté : son arrivée au service photo de la ville. C’était en 1988-1989. La photo qu’il a pratiquée aussi comme correspondant de presse de notre journal fut pour lui, une première expérience. D’observation et d’expression. Il l’a quittée : « Ca ne me suffisait plus. Les textes des légendes ont vite pris plus de place que l’image. J’avais aussi l’impression de vampiriser des expressions, des attitudes, des âmes.. ». Pour l’instant, son métier, c’est « créer du lien social entre les gens à travers la délégation à la citoyenneté ». Mais, ses objectifs sont ailleurs. « en 1999-2000, j’ai traversé une période très difficile. Mon monde affectif et professionnel s’est écroulé. Je n’avais plus rien pour me raccrocher. Déprime et laisser aller. Des amis m’ont bousculé et j’ai refait surface… » Et c’est dans l’écriture qu’il a trouvé sa porte de sortie. Une autre façon de faire du lien.

 

 

 

 

 

 

Paru dans la Voix DU NORD en juin 2002

par Brigitte LEMERY

 

 

Jean-Pierre Smagghe publie « L’enfant que la mort aimait »

sur le Net et en version papier aux Editions Publibook

 

Un premier roman qui en appelle d’autres.

 

« J’ai toujours aimé écrire des poèmes à l’adolescence, des textes ensuite dans le milieu associatif avant de penser à écrire un roman » avoue d’emblée Jean-Pierre Smagghe. Le visage de ce Wasquehalien entreprenant qui nous arrive premier roman sous le bras, ne nous est pas étranger pour l’avoir côtoyé il y a quelques années appareil photo en bandoulière sur les manifestations du secteur.

Correspondant de presse, animateur socioculturel aujourd’hui romancier, es trois fonctions très contrastées collent bien à la personnalité de notre auteur qui ne cache pas les différentes facettes d’un caractère curieux des autres, féru d’ésotérisme et de psychologie, d’histoire, en perpétuelle recherche sur lui-même, le sens de la vie, notre place dans l’univers. Un caractère forgé au contact du terrain.

 

Des images avec des mots

 

Electron libre, autrefois rebelle, Jean-Pierre Smagghe qui reconnaît avoir trouvé aujourd’hui son équilibre personnel en même temps qu’un amour, préfère canaliser sa belle énergie à écrire. Le plaisir de photographier l’a quitté, il correspondait selon lui à une époque révolue, celle où il ne se servait de son objectif pour « rentre en contact avec l’autre, communiquer, peut-être vampiriser l’autre. Aujourd’hui, j’ai envie de construire des images avec des mots, j’ai envie d’entrer dans l’imaginaire du lecteur et permettre qu’il y ajoute ses couleurs. J’ai aussi envie de dire que j’existe, de laisser une trace. »

Aussi dans son roman »aux multiples rebondissements mêlant habilement les ressorts du récit à suspense à la passion amoureuse » a-t-il inconsciemment distillé, quelques belles images, nous emmenant «  dans les abysses de la conscience pour une étrange exploration de l’humanité. »

« Romantique de nature », Jean-Pierre Smagghe souhaite susciter l’émotion du lecteur en lui offrant une histoire aventureuse avec des sentiments, une ambiance pimentée de suspense, un juste dosage entre rêve et réalité.

 

Du virtuel au réel

 

La sortie de son premier ouvrage «  L’enfant que la mort aimait » correspond bien au style, puisqu’elle a été d’abord virtuelle avant d’être réelle. Publié aux Editions Publibook à Paris en mai 2002, l’ouvrage a la double particularité originale d’être en partie présente sur le Net depuis quinze jours sur le site Publibook.com ( les trois premiers chapitres) et d’être imprimé à la commande une dizaine de jours plus tard. Un roman sur le Net, communication moderne qui permet de se faire connaître plus vite d’un large public et qui correspond bien finalement à cet auteur intéressé par le passé mais aussi aimanté par l’avenir, au point d’imaginer déjà d’autres romans, une suite à sa belle aventure littéraire.

 

 


 

Qu'est ce qu'un Ebook ?

 

C'est un livre sous sa forme informatique.

En fait, dans l'imprimerie moderne, tous les livres sont d'abord des ebooks avant d'être imprimés sur papier. Vous pourrez donc le lire comme un vrai livre directement sur votre ordinateur, sur votre portable ou sur les nouveaux micro-ordinateurs qui tiennent dans la main (PalmReader, Blackberry, Mobipocket ou encore le nouveau IPhone et le Kindle d'Amazon etc...), du moment que vous utilisez Internet pour pouvoir le télécharger.

 

Est-ce que je pourrais l'imprimer ?

 

Absolument.

Soit sur votre propre imprimante ou en remettant une copie disquette/CD à un imprimeur. Toutefois, l'immense avantage du Ebook est d'être disponible sur votre écran, quand vous le souhaitez et où que vous soyez (micro-ordinateurs), sans dépense de papier, encre chimique, transport etc.. C'est un produit écologique.

 

Comment se passe la livraison ?

 

Elle est instantanée.

Choisissez le Ebook qui vous intéresse sur le site Internet www.simpleedition.com dans la catégorie de votre choix, cliquez sur la couverture du livre et suivez les instructions pour effectuer votre paiement de façon totalement sécuritaire (seule la banque reçoit votre numéro de carte).

A la fin de votre transaction, vous verrez un message "Retournez sur SimpleEdition", revenez sur notre site en cliquant sur ce lien, puis cliquez sur le bouton bleu "DOWNLOAD".

Téléchargez/sauvegardez votre ebook dans le dossier de votre choix sur votre ordinateur personnel, et voilà! Vous pourrez ouvrir la première page de votre Ebook immédiatement en retournant dans votre dossier. Tout cela en quelques minutes. C'est très simple.

 


 

Quelques mots de l’éditeur

Simple Edition :

 

Bonjour,

 

Mon nom est Philippe Heurtier, Français du bout du monde, Canadien depuis 17 ans et vivant à l’orée d’une des plus grande réserve d’arbres majestueux de la planète, sur la côte Pacifique en Colombie-Britannique, j’ai créé une petite compagnie qui s’inscrit dans la nécessité pour notre société de réduire sa consommation de ressources non-renouvelables (du moins pas dans l’état où nous les trouvons encore à l’heure actuelle) en utilisant le e-book à la place du livre papier composé trop souvent d’arbres millénaires.

 

Ma maison d’édition en ligne francophone  www.SimpleEdition.com offre ses services entièrement gratuitement à tous les écrivains, souvent inédits, mais talentueux, afin de réaliser leur rêve d’être publiés, sous le format de l’avenir : le e-book.

 

En effet, l’arrivée sous peu de la feuille plastique utilisant la e-ink, nommée aussi e-paper, va révolutionner le monde de l’édition en rendant inutile la consommation de papier pour lire un livre. Le e-paper aura la taille d’un livre et pourra se glisser dans une poche. Une seule de ces feuilles pourra télécharger (sans fil) l’équivalent de plusieurs dictionnaires à partir de documents numériques disponibles sur le web. La lecture se fait page par page en effleurant un icône en bas de page. Une seule page plastique pourra donc remplacer tous les livres en papier, un livre lu pouvant être conservé sur ordinateur fixe et faire ainsi la place à un nouveau manuscrit virtuel.

 

Un exemple de e-paper : http://www.plasticlogic.com/products.php

 

Cette évolution suit de peu ce qui se passe en ce moment concernant les ventes de musique sur CD. Cette feuille e-paper sera le MP3 du lecteur qui, comme les amateurs de musique aujourd’hui, téléchargent leur musique sur internet. Tout comme les vendeurs de CD, qui voient leur industrie s’effondrée (il ne reste plus que le distributeur HMV au Canada), les libraires imaginent en ce moment comment intégrer des prises fixes (clés USB), ou sans fil, dans leurs commerces afin de conserver leur clientèle qui commence à s’habituer de plus en plus à acheter ses livres sous format e-book.

 

Le e-book est aussi une nouvelle plate-forme pour les écrivains inconnus, car  il faut savoir que dans l’industrie du livre papier, 99% des manuscrits sont refusés sans avoir été lus par les grands groupes d’édition qui forment un monopole. Ils ont suffisamment à faire en publiant les Stars, les politiques, les anniversaires de la mort de gens célèbres etc.. Or, parmi ces inconnus, rejetés et déçus, on trouve de véritables chefs-d’œuvre, comme les livres de Jean-Pierre Smagghe-Menez (voir sur notre site), qui sont aussi passionnants que « Le Da Vinci Code ». Et bien d’autres auteurs talentueux.

 

Nous aimerions nous faire mieux connaître du grand public, grâce à votre émission, afin de faire sortir ces manuscrits des tiroirs, ou d’offrir une réelle opportunité à ceux qui hésitent encore à écrire (nous pensons à tous les jeunes, et moins jeunes, baby-boomers retraités) tout cela sans toucher aux arbres. Nous remettons 33% du prix de vente de leurs œuvres e-book aux auteurs.

 

Parallèlement, nous offrons en ce moment un atelier d’écriture nommé « Comment devenir de petits dieux.. » aux élèves francophones du secondaire de l’école Victor Brodeur, à Victoria, où nous développons une méthode inédite facilitant grandement la rédaction d’un roman policier, thriller, ou encore poésie et chansons. C’est une façon ludique pour faire écrire nos jeunes en français, leur révéler le pouvoir de l’imagination et le besoin de savoir l’exprimer avec méthode sur le papier, surtout en sachant que tous ces textes seront publiés, soit sous forme de recueils de nouvelles (pour les plus courts), soit sous forme de e-books entiers, sur notre site, pour les élèves les plus prolifiques. Nous aidons ainsi à préserver, à notre humble niveau, la langue française dans un environnement majoritairement anglophone.

 

Nous sommes à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire si, par chance, vous étiez intéressé(e)s à en savoir plus sur notre petite compagnie. A titre personnel, nous aimerions vous faire découvrir certains de nos meilleurs auteurs et serons heureux de vous les faire parvenir gratuitement sur demande.

 

Merci de votre lecture,

 

Philippe Heurtier

 

contact@simpleedition.com

www.simpleedition.com

 

 

l'ex-flic et l'abbé

Le 13/05/2008

l'ex-flic et l'abbé
l'ex-flic et l'abbé 




Résumé :

David Casé Caricaburu enquête sur une série de disparitions inexpliquées jusqu’au jour où sa sœur Lydie est, elle aussi, enlevée et sauvagement assassinée. Le flic de la Crim découvre alors que le tueur en série n’est autre que son coéquipier, Marc Lestrange. Il l’abat et se retrouve mis en examen pour homicide. Il est abordé quelques jours plus tard devant la tombe de sa sœur par un étrange personnage, membre d’une mystérieuse organisation liée au Vatican. L’Abbé persuade David Casé Caricaburu de travailler pour lui. L’ex-flic enquête alors sur une affaire de combustion humaine spontanée…

Jean-Pierre Smagghe-Menez est le roi de l’intrigue sur fond de faits étranges, mais bien réels. Vous connaissez forcément un ou deux de ses romans qui circulent sur le web et qui sont fort commentés, en bien.

Cette fois nous éditons la première histoire de ce qui devrait devenir une série noire, « L’ex-flic et l’abbé » tome 1.

 

Simple Edition

 

Le sang qui coule dans tes veines - thriller fantastique

Le 16/03/2008

thriller fantastique
thriller fantastique 

Le sang qui coule dans tes veines :

 

4ème de couverture:

On ne présente plus Jean-Pierre Smagghe-Menez, car ses nombreux lecteurs attendent maintenant chaque nouveau livre avec impatience. Heureusement pour nous, il écrit vite, et bien. Dans ce quatrième roman, l'enquête se déroule au présent dans un monde féminin composé de Top Models, bi ou homosexuelles, et au passé dans de magnifiques « flash-back » de la préhistoire de l'humanité, après la chute d'un astéroïde. Le suspense est à couper.. au rasoir. L'auteur construit toujours ses livres à partir de faits scientifiques prouvés et de recherches approfondies. Je situe ses textes dans la même catégorie que le Da Vinci Code, et son oeuvre à l'égal de celui-ci.


Un ebook débordant d'action et de retournements de situation, impossible à quitter avant la dernière ligne. Jean-Pierre Smagghe-Menez est un grand auteur, surprenant, bouleversant, toujours intelligent. Un maître du suspense.

 

 

www.simpleedition.com

 

 

Avant que la mort de nouveau ne m'emporte

Le 16/03/2008

Thriller - suspense
Thriller - suspense 

« Avant que la mort, de nouveau, ne m’emporte… »,

Quel est donc ce secret qui condamne à mort tous ceux qui s’en approchent ? Pierre D’Armor a perdu Florence, son amie d’enfance, assassinée avec sa famille dans le sud de la France. Anne Marie, sa jeune compagne, est retrouvée égorgée dans un entrepôt désaffecté. Les enquêtes finissent en cul-de-sac, les éléments disparaissent des dossiers, quelle organisation se cache derrière ces agissements ? La solution se cache peut-être dans le surprenant labyrinthe caché sous le Château de Brotonne qu’est venu exploré, au péril de sa vie, notre héros. Aidé dans ses recherches par une énigmatique et attirante Rachel, ainsi que par un lieutenant de police qui n’a pas froid aux yeux, Pierre D’Armor ira de surprise en surprise dans ce roman au suspense haletant.

Dernier livre de l’œuvre de Jean-Pierre Smagghe Menez, ce roman, une fois encore, ne laissera personne indifférent.

www.simpleedition.com

 

Au delà des apparences - thriller

Le 16/03/2008

Au delà des apparence - thriller fantastique
Au delà des apparence - thriller fantastique 

Thriller.

Notre héros, Émile Tiembpont est bouquiniste à Lille, dans le nord de la France. Il vit une existence paisible entouré de ses livres après avoir perdu, en partie, la mémoire, suite à un accident de moto. Sa surprise est totale lorsqu’on lui apprend qu’un de ses clients de la veille a été retrouvé mort, broyé par une force inconnue dans son appartement. Cela a t’il un lien avec le livre qu’il lui a vendu hier, le fameux Nécronomicon au texte sulfureux ? C’est apparemment ce que pense la police. Faisait-il partie d’une secte maudite avec la victime ? Pourquoi le regarde t’on à travers sa vitrine comme s’il était une bête curieuse ? Est-il encore sous hypnose chez son psychiatre qui l’aide à recoller les morceaux épars de son passé ?..

Un ebook débordant d’action et de retournements de situation, impossible à quitter avant la dernière phrase, et là, quelle surprise ! Jean-Pierre Smagghe-Menez est un grand auteur, surprenant, bouleversant, toujours intelligent. Frissons garantis.

www.simpleedition.com